« You gonna love Dix. »

Aller en bas

« You gonna love Dix. »

Message  Invité le Ven 8 Oct - 18:42

    I. Casier Judiciaire


      • Prénom, nom – et surnom s'il y en a un : EMPOLHEM Dix. « Fous moi des surnoms à la con comme Onze, Douze ou Treize, tu ne t'en sortiras pas vivant. »
      • Age, date de naissance : 17 ans ;; 01 avril 1993. « 01 avril. Une blague? -non. »
      • Lieu de naissance et origine: Né à Perdido Beach. D'origines anglaise & italiennes.
      • Orientation sexuelle : Sexuellement, hétéro. Sentimentalement, homo. Il ne baise que des femmes. Mais est incapable d'en aimer une.
      • Date d'arrivée au pensionnat: 10 octobre 2007.
      • Cause : Non, il n'a pas tué. Non, il n'a pas violé. La raison? Il fumait, il buvait et il se droguait. Il était tout simplement, un adolescent.
      • Manie, habitude : Fumer. Sa vie se résume à une seule chose, fumer. Clope entre l'index et le majeur, sucette entre le pouce et l'index. Le rire. Il rit tout le temps, pour tout, pour rien, pour de la merde.
      • Aspiration, ambition : Devenir roi du monde. Rien qu'une fois. Et puis avant tout, profiter de sa courte vie, vivre.
      • Groupe désiré: Dégénérés.
      • Pouvoir: Ordonner.
      • Sentiments envers les Sans-pouvoirs: Les considère comme « inférieurs » à lui. Mais ça ne l'empêche pas de les fréquenter en tant qu'égaux.



      II. Portrait Robot

      Il faut savoir être réaliste. Dix est un homme, plutôt beau, plutôt bien fait dans ses proportions. Un visage d'ange, à faire fondre n'importe quelle fille. Un corps de mannequin, du haut de ses 1m90. Non bien sûr, je plaisante. Mais il est beau, avouons-le, sans orgueil et sans vanité. Côté visage, Dix est ce qu'on appeler quelqu'un de plutôt « mignon ». Ses yeux sont d'une couleur légèrement « or ». Gold eyes. Et exprime un air fatigué, blasé. Ce qui compense le fait qu'il est tout le temps en train de sourire. Des lèvres fines, qui sont étirés par un grand sourire gamin. Un visage plutôt bien encadré par ses cheveux courts. Des cheveux courts, certes, d'une sorte de rouge. Un rouge bordeaux, presque marron dans le noir, et qui sont par moment fixé par ce qu'on appelle, nous les humains, communément de « gel ». Sa peau est ni trop blanche, ni trop bronzé. Enfin, une peau qui n'a pas été cramé et chauffé au soleil, mais pas non plus une peau qui ressemble à celle d'un zombie quelconque, blanc comme un cachet d'aspirine. Côté corps. Une des parties les plus intéréssantes, right? Dix mesure dans les environs de 1m75. C'est plutôt petit, certes. Et alors? Tout ce qui est petit est mignon, et on en parle plus. De plus, disons que le gabari de Dix n'est pas super imposant, mais d'allure sportif. Numéro 10 n'est pas non plus un gros tas de muscle. Non non non. Il n'aime pas vraiment pratiquer du sport. Il préfère courir avec un but, il préfère danser avec passion. Mais évidemment, Dix est tout de même un garçon, et loin d'être efféminé. Il a de la force dans les bras, il a du muscle dans les cuisses et un ventre plat, avec des semblants de carré de chocolat. « Moi? Mais je suis parfait. » — C'est ça, cause toujours. Son style? Rien de plus banal. Mais ayant un caractère plutôt bien trempé, il est ce genre de garçon à pouvoir sortir en pyjama dans la rue, ça ne le dérangerait pas. N'empêche qu'il aime se faire tout beau, tout mignon. Il est capable de s'habiller classieux, luxueux, adulte. En mettant un costard, avec une cravate bien mise, avec des chaussures qui brillent tellement qu'elles sont noires. Il paraît alors, très adulte. Mais, étant quand même en peu gamin dans sa tête, il ne sera pas toujours ainsi. Il peut apparaître au grand jour avec un teeshirt très quelconque, un jean troué de partout qui traîne par terre comme un vieux chiffon. Il peut aussi venir vous voir avec un short, ou un jogging qu'il apprécie ; avec un débardeur, blanc, noir, rouge, jaune, ou vert. Du moment que ça ne reste pas trop flashis. Ah, les accessoires et Dix, ça fait deux. Mais aussi un. Deux en un? Exactement. — Ce qu'il aime par dessus tout? Des accessoires étranges, bizarres, difformes, qui sautent aux yeux, que personne d'autre à part lui porte. Les colliers, il aime moins. Les bracelets, un peu banal, mais s'il est particulier, pas de refus. Les piercings, il adore. Il est d'ailleurs troué aux oreilles, des deux côtés, pas comme une boucle d'oreilles, mais comme un piercing. Les bagues, les amours de sa vie.

      Dix ; Un petit con. Ah ça oui, pour être con, il l'est. Dix est imprévisible, le type de mec qui va improviser tous ces gestes, qui va parler sans réfléchir, qui ne remontera pas trente six chemins pour arriver à son but. Il est franc, peut être trop, honnête, et fière. Il a trop de fierté. Les jeunes d'aujourd'hui, ont certes beaucoup de fierté, mais Dix est pire. Dix en a trop, et ne peut pas se permettre d'en perdre un seul morceaux. Il y tient, et ne fera rien qui mettra en danger sa fierté. Dix est aussi ce genre de mec qui croit tout connaître de la vie du haut de ses 17 ans. Un orgueilleux, qui ne se prend absolument pas pour de la merde. Un espèce de fou, complètement déglingué de la vie, un timbré, qui a l'air toujours blasé. Il aime la vie, il aime la fête, l'alcool, fumer, le sexe et lui-même. Si on pouvait représenter sa vie, ce serait une géante partie de jeu. Un jeu quelconque, qui consiste à faire avancer son pion. Un jeu auquel il s'amuserait à faire plus ou moins avancer ses pions, donc les personnes qu'il rencontre, à les faire atteindre la dernière case, où il s'amuserait à remettre à la case départ ceux qu'il n'aime pas. De toute façon, la vie est un jeu, et de toute façon, c'est un jeu où personne n'en sort vivant. - Dix aime les gens. Oh oui, mais pas tous. Leurs caractères si différents. Leurs réactions, les états d'esprits si différents, leurs façon de voir les choses si différentes. Ils sont tous intéressants, tous. Dix, c'est aussi une pile sur patte. Il bouge tout le temps. Toujours, toujours, toujours. Pourquoi? Aucune idée. Il est comme ça, il est ce genre de gars qui ressent le besoin de bouger lorsqu'il est trop calme ou lorsqu'il est en repos. Pas de repos, pour lui. Même à la suite d'une grosse soirée, même après être bourré, défoncé, niqué, il se relève toujours. Le pire, il n'est jamais fatigué, malgré le fait qu'il fume et qu'il est « censé » mal supporter les dépenses physiques trop importantes, il est un intrus, une exception, il échappe aux règles du fumeurs. Toujours à faire comme s'il allait mourir le lendemain. Toujours à faire comme s'il était joyeux. Dix sourit toujours. Devant des inconnus, devant ses pseudos-amis, devant les filles. Le sourire fait intégralement partie de sa nature. Même triste, il sourit, même déprimé, il sourit, même souffrant, il sourit. Il sourit, pour une raison ou pour une autre. Dix juge aussi surtout sur la première apparence. La première pensée qui lui traverse l'esprit lorsqu'il rencontre une nouvelle personne. Parce que c'est presque toujours la bonne. Et qu'il a entièrement confiance en lui. Dix possède un ego sur-dimensionné, disproportionné. Il se croit supérieur, il aime se sentir supérieur, il aime être en supériorité. Dix est donc, par conséquent, narcissique. Mais Dix est surtout, par dessus tout, amoureux de la vie, amoureux de vivre. Un éternel Peter Pan. Pour sûr.

      [Attendre à partir d'ici la décision de votre pouvoir par l'administration, choisi en fonction de votre personnage.]


      III. Enquête

      Angleterre, Bristol. - 10 octobre 1965.
      Une rencontre. Leur rencontre a été vraiment un pur hasard. Un hasard tellement pur que ces deux personnes auraient pu devenir croyants. Enfin bref, entrons dans le vif de l'histoire. Les parents de Dix se sont rencontrés le dix octobre 1965. Cette date a été plus que symbolique pour l'homme, se nommant Jeff Empolhem. En ce jour donc, il rencontra une jeune femme. Non, plutôt, il la renversa sans faire exprès. Ce jour là, il était énervé, très énervé. Et il allait se mettre à défouler ses nerfs sur cette personne qui l'avait bousculé, et qui était tombé au sol, sur les fesses. Il l'aida à se relever avant de vraiment la regarder. Elle était belle. Même magnifique, elle était, plus que sublime. L'homme, à ce moment là âgé de 22 ans, tomba complètement sous le charme de cette belle demoiselle. Cette belle demoiselle, était une italienne. Elle était certes très belle, mais la profession de cette femme déplut tout de suite à Jeff, qui lui, allait reprendre l'entreprise de sucette de son père. Jeff était donc un homme plutôt riche. Cependant, la femme, une dénommée Alessia Enzo Ferrucci, exerçait la profession de prostituée à Bristol. Elle, était âgée à ce moment là de 21 ans. Elle avait besoin d'argent pour vivre, et ne possédait pas vraiment de diplôme qui lui permettait de travailler dans un milieu correct. Le jeune homme, toujours charmé par cette femme, la pris sous son aile. En effet, il l'emmena chez lui, la cacha de son père et de sa mère et lui fit abandonner la prostitution. Mais il restait tout de même la fierté de cette fameuse Alessia. Elle avait un sacré caractère, et n'était pas du genre et à se laisser complètement mener par une personne. Et encore moins un inconnu. Au départ, elle n'aimait pas son sois disant sauveur. Elle le détestait, elle ne pouvait le voir sans s'énerver. Elle était en quelque sorte prisonnière de Jeff. Une histoire d'amour qui est l'écho de celle des Dieux grecques Hadès et Perséphone. Cependant, au fur et à mesure du temps, Alessia commençait à apprécier Jeff, puis l'aimer. Et ce qu'ils firent, fut des plus basique. Par accident, ou plutôt par un pseudo-amour, ils eurent malencontreusement un enfant. Et ça, Jeff fit en sorte de le cacher à son père, sauf qu'il se fit qu'à ce moment là, la père de Jeff remarqua le petit jeu de son fils. Son père, qui ne fit pas les trois cents pas pour mettre un terme à la relation des deux jeunes gens, tout d'abord, il envoya la femme à Perdido Beach contre son gré, en Amérique. Loin de son homme.

      Amérique, Perdido Beach. - 10 octobre 1993.
      A l'âge de 25 ans, Alessia mit au monde un enfant, que Jeff appela Dix. Dix octobre. Cette fameuse date. Mais comme prévu l'avait prévu le père de Jeff, Alessia abandonna son enfant. Elle mit Dix dans un orphelinat avant de partir. Et ne plus revenir. Elle ne pouvait supporter les dires de son beau-père, qui la persécutait en permanence, dès que l'occasion se présentait. Alessia en avait marre, et Jeff ne put rien y faire, ils étaient trop loin, et son persécuteur travaillait à Perdido Beach. Il était chef d'entreprise, entreprise qui consistait à faire des sucettes. Sur ce, Alessia disparu complètement de la surface de la Terre. Jeff vint à Perdido Beach sans l'autorisation de son père, la chercha de fond en comble. Rien à y faire, elle avait dû partir dans une autre contrée lointaine, loin de son fils, loin de son homme. Mais Jeff prit son fils sous son aile, car il savait, il savait que Dix était son fils. Le père de Jeff, lui, était bien content que son plan ait bien fonctionné. Et il avait déjà prévu une autre femme pour Jeff. Une autre femme, une moins belle, une rousse, une riche. Jeff ne put se défendre davantage, mais il resta tout de même à Perdido Beach, pour la simple et pure raison que de toute façon, il allait reprendre l'entreprise de son père. Il se maria avec cette femme, et fit croire à Dix que c'était sa vrai mère, de peur que Dix soit malheureux, sans mère. Mais cette femme, n'était pas sa vraie mère, par conséquent, elle ne pouvait pas agir comme. Dix, lui, l'avait remarqué. Il était un enfant qui avait besoin d'affection, et pourtant, sa mère, du moins cette personne qui était censée l'être n'y fit rien. Elle s'en moquait royalement. En faite, elle ne savait même pas que Dix était malheureux en sa présence. Et c'était normal. Dix était orphelin de mère. Son père, n'était jamais là pour arranger les choses. Non, lui aussi, il s'en moquait, à présent qu'il avait d'autres enfants avec l'autre « conne de rousse », comme le dirait Dix à présent.

      Plus il grandissait, plus il se dégradait. D'ailleurs, Dix découvrit un jour, très jeune encore, qu'il possédait un pouvoir. C'était vers l'âge de 8 ans. A cette âge déjà, il était égocentrique à l'extrême. Ce jour là, Dix était extrêmement énervé contre sa fausse mère. Dix était énervé, mais cette femme souriait bêtement en essayant de se faire pardonner, elle lui tenait la main. Dix, le regard sévère, la regarda et plissa les yeux en murmurant. « Arrête de sourire bêtement, tu m'énerves. » ;; Une réaction inattendu, la femme arrêta de suite de sourire. Dix, plutôt choqué par cette réaction, alla se réfugier dans un coin. Il voulait encore le tester. Il était, avide de pouvoir. Et il espérait que ce ne soit pas un miracle, ou un pur hasard. Non, il essaya avec plusieurs autres personnes. Et ça marchait. Il possédait quelque chose que personne d'autre ne pouvait posséder mise à part lui. Ce pouvoir provenait sûrement de la catastrophe d'antan. Mais que faire, il n'avait plus qu'à se résigner et apprendre à le maîtriser. A l'école, il se battait, il insultait, il fumait, buvait et commencer tout doucement à sombrer dans le monde de la drogue. Il avait à peine 13 ans quand il avait commencé. Il était déjà trop insolent. Il se faisait détester par les profs, il se faisait aduler par d'autres. Jeff, lui, ne s'occupait plus du tout de son adolescent. Et là fut le problème. Si il avait fait un minimum attention à Dix, il ne serait pas ce qu'il est maintenant. Du moins, c'est ce qu'il continue de penser. A 14 ans. Jeff ne pouvait déjà plus le supporter. Il ne pouvait plus supporter la rébellion de son fils. Et sa fausse mère encore moins. Il fumait à tout va dans la maison, il s'habillait n'importe comment, il était, ce qu'on appelle, un pur délinquant. Si jeune. Et pourtant déjà si rebelle. Que faire de lui?

      L'envoyer au Pensionnat Coates.

      IV. Auteur du Crime

      Votre nom ou pseudo : -
      Age : -
      Avatar : Enma Kozato. {Katekyo Hitman Reborn!
      De quelle façon avez-vous découvert le forum ? J'sais plus.
      Des suggestions pour l'améliorer ? -
      Autre chose? [Code Validé \o/]



Dernière édition par Dix Empolhem le Sam 9 Oct - 17:01, édité 8 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Drake Merwin le Ven 8 Oct - 19:58

    Bienvenuuuue =D

    Eh bien eh bien, voila une description très complète \o/ Vivement la suite de l'histoire de Dix (Dix, Dix, Diiix - j'aime bien ce prénom °o° *lattée*) <3
    Alors voila, autant passer au choix des pouvoirs tout de suite!
    Il n'y a pas Dekka là, tss, j'ai dû choisir toute seule alors j'espère que ça ira ><

    D'abord, Ordonner (en tenant la main de la personne à qui l'on veut donner un ordre, on obtient d'être immédiatement écouté et obéis. On ne peut en revanche donner qu'un seul et unique ordre à une même personne) || barres - vu qu'il prend les autres pour des esclaves gens sympathiques avec qui collaborer, et qu'il est plutôt orgueilleux X)
    Et aussi, Vision des morts (faculté de voir et revoir les fantômes de personnes vivant leurs derniers instants de vie, dans un rayon de 10 mètres...)|. J'ai trouvé ça super contradictoire et en même temps, ça pourrait être une explication sur le pourquoi il aime par dessus tout la vie - mais après, je délire toute seule XD

    J'ai hésité avec quelques autres, aussi, alors si vraiment aucun de ces pouvoirs ne te convient, préviens nous /o


______________________




"Quand j'ai ouvert les yeux,
Le cauchemar c'était moi."



Spoiler:
avatar
Drake Merwin

Dark Rock Shooter

Dark Rock Shooter

Messages : 285

Age du personnage : 14

Localisation : Dans le bureau du psy', ou derrière Caine.




Locker
Groupe : Normaux
Pouvoir ou Caractéristique: Psychopathe

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Invité le Ven 8 Oct - 20:38

    Merci bien owo.
    Mais je sens que je vais bâclé l'histoire, mon perso m'inspire pas là. >:""""(

    Bon alors, Ordonner me convient niquel, personnellement.
    J'aimais bien aussi l'idée de la Vision des morts. Sauf que pour tout dire, avec ce pouvoir, je vais avoir du mal à gérer le côté coucoujaimelavie123 de Dix. Ouais en faite, le perso va être trop difficile à jouer.
    Donc je préfère pas m'égarer sur ce genre de perso :3
    Alors Ordonner, je garde >: ]

    Merci encore B'D
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Drake Merwin le Ven 8 Oct - 20:52

    Bieeen! Je mémorise ton choix 8D

    Allez allez, motivatiooon <3 Bonne continuation =D

______________________




"Quand j'ai ouvert les yeux,
Le cauchemar c'était moi."



Spoiler:
avatar
Drake Merwin

Dark Rock Shooter

Dark Rock Shooter

Messages : 285

Age du personnage : 14

Localisation : Dans le bureau du psy', ou derrière Caine.




Locker
Groupe : Normaux
Pouvoir ou Caractéristique: Psychopathe

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Invité le Sam 9 Oct - 15:55

    Bon bah voilà.

    Fiche bâclée bien comme il faut, mais fiche terminée quand même.
    Je m'excuse d'avance pour l'histoire très peu inventive de ma part.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Dekka le Dim 10 Oct - 18:01

Bien bien bien ~

Validé > Dégénérés
avatar
Dekka

World is Mine ♪

World is Mine ♪

Messages : 118

Age du personnage : 13

Localisation : Où je veux.




Locker
Groupe : Dégénérés
Pouvoir ou Caractéristique: Annule la gravité

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « You gonna love Dix. »

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum