Scarlett Wiles

Aller en bas

Scarlett Wiles

Message  Invité le Dim 4 Juil - 17:27

Jour I. Casier Judiciaire


    • Prénom, nom – et surnom s'il y en a un : Scarlett, Wiles
    • Age, date de naissance : 08/11/1995
    • Lieu de naissance et origine: Perdido Beach

    • Orientation sexuelle : Et si je n’en avais aucunes ?
    • Date d'arrivée au pensionnat: 18/10/2007
    • Cause : Pour meurtre, mais j’ai été définie non coupable, car c’était de la « légitime défense »
    • Manie, habitude : -
    • Aspiration, ambition : Écrire les plus belles vérités
    • Groupe désiré: Normaux, Dégénérés, Profs
    • Pouvoir: l' Arrêt du temps (pour une durée limitée de cinq minutes)

    • Sentiments envers les Sans-pouvoirs: Neutre "Où est le mal à ne pas avoir de pouvoir ? Être impuissant, peut être, mais éviter de blesser des personnes oui. Quelques part, ces personnes là on de la chance..."



    II. Portrait Robot


    « Tout ce qui est petit est mignon !»

    C’est ce que disait notre petite crevette qui a finit par accepter ses un mètre cinquante-huit . Car oui elle est petite, oui ce n’est pas très pratique quand on cherche à l’apercevoir dans une foule de gens lors d’un concert. Mais vous allez devoir vous y faire. Et puis être petite et fine, il y’a des avantages là-dedans vous savez ? Mais le mot est faible pour Scarlett, car sont corps frêle frôle l’anorexie malgré tout ce qu’elle peut se mette sous la dent dans la journée. Alors même si elle est petite, elle attire quand même l’attention de quelques personnes à cause, ou grâce à son physique. Elle ne sait pas trop si elle devrait considérer ça comme une contrainte ou bien un avantage… Quoi qu’il en soit, méfiez vous, elle court vite !
    Des déplacements dont on a du mal à s’apercevoir malgré une présence quasi totale.

    « Enlèves ta capuche, ma petite crevette. Et fais danser tes cheveux avec le vent. Tu es bien plus jolie comme ça »

    Mais qu’est ce que c’est que cette capuche qu’elle garde tout le temps sur sa tête, même en cours ? « Le ridicule ne tue pas », cette phrase la correspond si bien. Car peu importe ce que vous pourrez lui dire, cette capuche restera sur sa tête, un point c’est tout. Cependant, si un jour vous avez le courage de lui enlever, vous découvrirez une chevelure dorée assez longue qui s’arrêterait à ses épaules. Voilà ce qui arrive quand elle les coupes au ciseaux sur un coup de tête ! ( qu’elle expression ). Car vous savez, ses cheveux étaient bien plus longs auparavant… Et un peu plus courts quand elle les a coupés. Mais il faut dire qu’ils poussent vites ! Elle les décores de rubans aux couleurs qui définissent son humeur.

    « Rapprochons nous un peu plus, voulez-vous ? »

    Avec cette bouille, personne n’oserait lui refuser quoi que ce soit.
    Bien qu’elle ne demande pas grand chose... Son sourire digne d’une pub de dentifrice est largement suffisant quand elle souhaite obtenir quelque chose. Et quelques fois, on se demande même si elle en est consciente… Ses joues sont pratiquement tout le temps roses, quant au reste de sont visage il est pâle, aussi blanc que la neige ~ … Ou pas, il ne faut pas abuser à ce sujet. Il est pâle, tout simplement. Cela a tendance à lui donner une mine de malade le matin, mais pas très longtemps. Ses grand yeux bleus profonds cernés par ses longs cils le plus souvent peints en noir par le mascara, c’est probablement ce qui attire le plus les yeux des autres en dehors de ses tenues vestimentaire assez… Particulières. Les douces couleurs qu’elle porte faisant ressortir un certains calme en elle font souvent office de trouble face à son caractère de chien mouillé. D’apparence, on pensera toujours que Scarlett est une fille calme, mais ceux qui la connaissent un peu plus que vous la traiteront de petite garce un peu trop bavarde.

    « This is my brain »

    Scarlett est simple, elle n'est pas des personnes qui se posent des questions avant d'agir. Elle agit et se pose des questions après, si elle a le temps. Et le plus souvent, elle voudrait pouvoir ârreter le temps pour en avoir, car c'est une fille tout le temps occupée. On ne peut pas dire que ses affaires sont importantes mais, elle reste tout de même occupée. C'est une fille difficile à convaincre, qui pose beaucoup de questions. On la dit "lourde" à ce sujet, mais en même temps il est très dur de lui enlever ses habitudes... Très maniaque à ce sujet, elle ne peut supporter que les choses ne soient pas à leurs place. Prenons un de ces exemples ; elle souhaite porter des rubans de couleur roses aujourd'hui, jamais elle ne n'accepterait une couleur différente. Plutôt mourir. Elle ne provoque pas souvent les gens, mais il se trouve que quand on la provoques, elle sort les dents elle aussi ! Scary' est sociable quand elle veut, vu qu'elle ne mâche pas ses mots, le plus souvent elle se fait des ennemis. Mais croyez le ou non, le mot "amis" existe dans son vocabulaire. Sinon, cette fille n'a peur de rien. Sa devise est : "Je ne peux pas forcer les gens à m'aimer mais je peux les forcés à me craindre". Et le plus souvent ( Je ne l'aurais jamais assez dit ) il s'agit de la deuxième proposition. Malgré tout, elle reste une môme, qui peut se montrée plus intelligente que les autres pour la plupart . Derrière son sourire se cache une fille plus ou moins blessée et Scary' le sait, mais elle préfère le cacher . "Qui pourrait l'aider de tout façon ? " , c'est ce qu'elle pense. Soit, pour mieux la connaître, j'ai fais une liste de tout ce qu'elle aime et déteste... Là voici.

    Scarlett Aime : Chanter, Acheter des vêtements aux couleurs excentriques, Rendre ses rêves vrai, Les cupcakes, Les défis, Gagner, Voir un visage vert de jalousie, Se déguiser, Enfreindre les règles, Prendre des photos, les couleurs flashy, Perturber un peu tout le monde ...

    Scarlett n'aime pas : Les mensonges, Les trahisons,
    Perdre, Le golf, Les plages trop remplies, Les hypocrites, Qu'on lui fasse du chantage, L'obscurité, L'orage, Les boissons gazeuses, Le métro, S'ennuyer, Les coureur de jupons, Les sermons, Dépendre de quelqu'un, Le désordre dans sa routine, Les personnes simples, Les discutions banales, Les réunions de famille, Les perfectionnistes, Devoir se lever tôt, Son ancien professeur de français, Se sentir faible, Perdre du temps, ...



    III. Enquête

    "La raison n'est pas automatique. Elle ne peut conquérir ceux qui la nient"Ayn Rand .

    • J'avais une vie parfaite. Parfaite avant qu'il n'y entre et qu'il la détruise à coup d'écritures qui m'ont marquées. Avant ça, je n'aurais jamais cru que des mots seraient capables de m'atteindre. Je n'aurais jamais cru qu'une de ces grandes personnes serait capable de me comprendre... C'était mon professeur de français, monsieur Rowell. Le seul professeur à qui je parlais en fin de cour, qui lisait ce que j'écrivais et qui ne se contentait pas de dire tout simplement "c'est bien". Je l'aimais bien, c'était un type sympa. J'étais d'ailleurs la seule personne à l'apprécier, j'étais.


    Tout a commencé cette rentrée 2007, l'arrivée des choses ennuyantes après des vacances plutôt bien dans l'ensemble. Un voyage de quelques semaines en France où quelques souvenirs s'acharnaient à rester dans ma petite tête. J'avais même réussi à apprendre quelques mots que je m'amusais à dire aux élèves du collège de Perdido' qui bien sûr ne comprenaient pas. Cela m'a valu quelques heures de colle quand le directeur l'a appris, mais ce n'était pas grand chose . Ah, la rentrée.. De nouvelles têtes, de nouvelles règles encore plus strictes que celle de l'année dernière pour notre soit disant "bien", de nouveau professeurs aussi. J'ai fait la rencontre de M.Rowell le jour de la rentrée, à vrai dire je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de participer à un cours de français mais cela dit, tout c'était bien passé pour une fois. La rentrée avait bien commencée, bien que je sois toujours la première à quitter la salle. Les devoirs commençaient à se faire de plus en plus nombreux selon les semaines mais cela ne m'empêchais pas d'écrire. J'écrivais sur les pages d'un des cahiers que je n'utilisais pas. J'écrivais un peu tout le temps, quand je m'ennuyais. Et il se trouve que la quatrième semaine, en heure de français, c'était le cas.

    Certaines personnes pourront toujours croire que la vie est un conte de fées, ce n'est plus que de l'illusion. Dans la vraie vie, il n'y a pas de prince capable de laisser de côté les choses qu'il considère comme les plus importantes pour sa dite princesse. Et si toutes fois ces choses là existaient, et bien les princes sont devenus lâches et idiots

    J'ai du mal à croire que j'ai réussi à oublier ce fichu cahier dans la salle de français, vraiment. Mais c'est à partir de ça que tout a commencer. MR.Rowell m'a par la suite proposé d'écrire avec lui une histoire, ou quelque chose qui me plairait en tout cas. Ça voulait dire qu'il l'avait lu... Un peu déconcertée par son comportement, j'ai bêtement accepté l'offre et on a commencé à se voir en dehors des cours pour travailler sur le livre. Bien évidemment, je n'ai pas mis mes parents au courant. J'ai trouvé un prétexte idiot pour pouvoir rentrer plus tard, c'est tout . "Allô maman ? Je me suis fais des amies cette année. Elles sont super sympa ! D'ailleurs, cet après-midi je dois aller chez Chelsea pour réviser mes maths, bisous, je rentrerai probablement assez tard". La Chelsea en question existe, mais on ne se parlais déjà pas très souvent l'année dernière alors, vous imaginez ce que ça donne cette année ? Oui, le néant complet. Mais c'est le seul prétexte que j'ai trouvé pour pouvoir passer l'après-midi avec 'Rowell . Quelques fois, il me parlait des relations qu'il pouvait avoir avec les élèves et à quel point elles étaient maigres, il disait avoir de légères ressemblances avec moi au collège. Très distant avec les élèves et ses parents qui ne se souciaient pas vraiment de lui. Il n'était proche que de l'écriture, et un jour il a senti le besoin de renouer les liens avec ses parents, "Les parents sont un refuge quand il ta maison est en feu, Scarlett" . Moi, je n'y croyais pas vraiment à ce refuge, mais le fait qu'il soit distant avec ses parents ne m'étais pas inconnu. J'avais à peu près les mêmes relations avec les miens. Contrairement à lui, malgré tout ce que j'ai pu faire pour qu'ils me remarquent, ils s'intéressaient plus au nouvelles du journal qu'à moi. Ils revenaient tard du travail, ou même ne revenaient que quelques semaines après, mort de fatigue. Ils n'ont jamais eût le temps de vraiment discuter avec moi, ni passer de coup de fil. Et au bout d'un moment, c'est moi qui n'avais plus de temps pour eux.. Des semaines et des mois ont passés, et MR.Rowell et moi avions presque fini ce livre. Je revenais souvent tard, sans excuses pour me rattraper.. Je commençais à penser " et puis franchement, à quoi bon ? Ils s'en fichent ", et j'avais raison. Il ne réagissaient plus du tout à ce sujet. Cela m'emmenais à penser quelques fois que j'avais des zombis plutôt que des parents en face de moi. Mais quelques fois, il y'avait des avantages là-dedans. Ce qu'il restait de mes amies se plaignaient de mon absence trop fréquente, même le weekend. Heureusement pour moi, ces amies là étaient des personnes qui ne posaient pas de questions lorsqu'elles remarquaient que je n'étais pas très souvent là. Selon elle, je m'étais surement mise à travailler. Alors ça n'avait pas vraiment d'importance.

    Cependant un jour, quand je suis allée chez 'Rowell pour la toute première fois pour terminer le dernier chapitre, je ne l'ai pas reconnue. Il était dans touts ses états et semblait être ivre. Non, il l'était. J'ai même cru le voir pleurer. Et pour tout vous dire, un professeur capable d'abuser du corps de son élève devrait pleurer toutes les larmes de son corps... Mais il n'en a pas eût l'occasion, d'abuser de moi. Car pour la première fois, dans toute ma vie, le temps s'est arrêté. J'ai pu apercevoir son visage neutre, que je ne comprenais plus du tout, ses bras immobiles se tendre vers moi. J'ai eu le temps de penser à ça ; "les personnes ne sont pas aussi parfaites qu'elles en ont l'air. Peu importe les efforts qu'ils feront pour bien ressortir, au fond, à l'intérieur elles ne changent pas...". J'ai eu le temps de penser aussi que j'ai été naïve, très naïve sur le coup. Et qu'il fallait que j'en finisse avant que le temps ne me rattrape. A ce moment là, a force de chercher, je me suis retrouvée avec une arme dans la main. Une arme qui lui appartenait. Quand tout s'est soudainement réanimé sans que je m'y attende, je lui ai tiré dessus. Non sans être légèrement repoussée, car c'était la première fois que j'utilisais ça.. Lorsque j'ai appelé mes parents pour qu'ils viennent me cherchés et ensuite la police, ils n'en croyaient pas leurs yeux. Un des deux frôlait l'infarctus... La police m'a interrogée et n'a pas eût besoin de m'embarquer avant de me dire que comme c'était de la légitime défense, ils n'avaient pas besoin d'aller plus loin. Et c'est de cette façon que je me suis retrouvée avec mes parents qui se disputaient à cause de moi. Ils disaient que ça ne pouvait plus durer et qu'il fallait réagir.. Alors ils m'ont envoyés ici quelques mois après cet incident, et j'ai vite appris je dois dire. Il y'a deux catégorie de gens dans ce pensionnat, ceux qui ont des pouvoirs, et ceux qui n'en ont pas. Si vous appartenez à la première catégorie, il est inévitable que quelques personnes vous détestent parce que selon eux, vous n'êtes tout simplement pas humains. Des choses étranges se passent ...Je ne pensais pas me retrouver dans un endroit pareil un jour mais, avec le temps on s'y fait... Si on veux. Je sais que je ne m'attacherais jamais à cette chambre dans laquelle je m'endors tous les soirs, je sais que je ne me sentirais jamais en sécurité, ni accompagnée ici . Je sais que je ne peux pas forcer ces gens à m'aimer, mais je peux les forcés à me craindre. Je peux ne montrer que ma partie forte à ces personnes, même si au fond, je ne le serai jamais totalement. Rien n'est vraiment impossible quand on peux avoir de l'avantage sur le temps , quand on se donne la peine de rendre ses objectifs possibles. Je survivrai probablement à tout ça ... Moi et l'écriture. Mais je suis sûre que mon histoire se terminera d'une façon moins tragique que 'Rowell. J'aurais beau être dans le pensionnat le plus bizarre que j'ai pu voir jusqu'ici, je ne tomberais pas à un niveau aussi bas que le sien.


    IV. Auteur du Crime

    Votre nom ou pseudo : Scarlett, ici
    Age : La vérité n’a pas d’âge, mon enfant !
    Avatar : Kagamine Rin
    De quelle façon avez-vous découvert le forum ? Top-Sites
    Des suggestions pour l'améliorer ? -
    Autre chose? [Code validé par Dekka <3]




Dernière édition par Scarlett Wiles le Mer 20 Oct - 13:30, édité 25 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Drake Merwin le Mer 14 Juil - 17:19

    Bienvenuuue =D

    Désolée pour le retard également, tu as du voir que je n'avais plus accès à Internet ces derniers temps.

    Ta description physique est très complète, en dehors de deux ou trois fautes d'inattention c'est génial - simplement, avant de te proposer un pouvoir pour que tu puisses continuer ta fiche, je voudrais que tu précises le caractère de Scarlett: il n'est pas assez apparent =O Sinon, je ne pourrais pas te proposer un pouvoir en rapport avec ton perso... Si tu pouvais arranger ça, ce serait parfait, voilaaa \o/
avatar
Drake Merwin

Dark Rock Shooter

Dark Rock Shooter

Messages : 285

Age du personnage : 14

Localisation : Dans le bureau du psy', ou derrière Caine.




Locker
Groupe : Normaux
Pouvoir ou Caractéristique: Psychopathe

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Drake Merwin le Lun 19 Juil - 16:28

    Bien! Je vois que tu as rajouté ce qu'il fallait, merci ^^
    Alors, venons en aux pouvoirs... Pour ta petite Scarlette qui se plaint de n'avoir jamais assez de temps, je te propose l' Arrêt du temps (pour une durée limitée de 5 min) |;
    Ou bien... Ah, dur dur de choisir X) Allez, Lire les pensées (il faut toucher la personne dont on veut lire l'esprit; c'est plus une image flou et des sentiments, des intentions qui sont perçus, que des pensées cohérentes et clairement présentées) ||
    Voila, à toi de choisir l'un ou l'autre \o/ Si vraiment aucun des deux pouvoirs ne semble correspondre à ton personnage, fais moi signe par MP.


______________________




"Quand j'ai ouvert les yeux,
Le cauchemar c'était moi."



Spoiler:
avatar
Drake Merwin

Dark Rock Shooter

Dark Rock Shooter

Messages : 285

Age du personnage : 14

Localisation : Dans le bureau du psy', ou derrière Caine.




Locker
Groupe : Normaux
Pouvoir ou Caractéristique: Psychopathe

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Invité le Lun 19 Juil - 16:38


Quel choix cruel j'ai là T____T
Eh bien, j'opte pour la première proposition : L'ârret du temps
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Directeur le Lun 19 Juil - 16:42

    ... Pardon ._. Bien, c'est noté! Bonne continuation à toi =D

    [Oups, j'ai pas changé de compte -o-]
avatar
Directeur

Dear Offenders... I'll tame you.

Dear Offenders... I'll tame you.

Messages : 60


Voir le profil de l'utilisateur http://coates-revolt.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Dekka le Sam 9 Oct - 15:44

Bon bon bon, je vais occuper de ta fiche \o/

J’ai remarqué qu’il y avait pas mal d’erreurs (d’inattention je suppose) donc je vais en citer quelques unes, ça serait bien que tu essayes de te relire un peu plus attentivement avant qu’on te valide u__u


un type sympas --> pas de « s »
quand le dirrecteur l'a appris --> « directeur »
de nouveau professeurs --> « nouveaux »
participze à un cours --> bon, là tu as dû t’en rendre compte XD
mais cela ne m'empêchais pas --> « m’empêchait »
toutes fois --> « toutefois »
tout a commencer --> « commencé »
on ne se parlais --> « parlait »

Bref, il y en a quelques autres mais je vais te laisser chercher un peu, hein ^^" Il y a pas mal d'erreurs de conjugaison dans la dernière partie.

Sinon, l'histoire est bien même si la fin est un peu rapide, il n'y aura pas de problème pour te valider ensuite ^^ (pour moi en tout cas) Bonne chance pour corriger ! =3
avatar
Dekka

World is Mine ♪

World is Mine ♪

Messages : 118

Age du personnage : 13

Localisation : Où je veux.




Locker
Groupe : Dégénérés
Pouvoir ou Caractéristique: Annule la gravité

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Dekka le Sam 23 Oct - 17:13

    Bon, je vois que tu as corrigé des fautes (même s'il en reste un peu, il faudra faire attention en écrivant des Rps, hein ? ^^") donc je vais pas te faire attendre plus longtemps <3

    Fiche validée > Dégénérés
avatar
Dekka

World is Mine ♪

World is Mine ♪

Messages : 118

Age du personnage : 13

Localisation : Où je veux.




Locker
Groupe : Dégénérés
Pouvoir ou Caractéristique: Annule la gravité

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scarlett Wiles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum