Meeting at the gym

Aller en bas

Meeting at the gym

Message  Invité le Mer 22 Sep - 22:06

    Les chaussures qui crissent sur le sol, le bruit du ballon qui rebondit en écho avec les halètements des joueurs et les instructions du professeur. La lumière qui filtre par les baies vitrées, qui se reflète dans les particules de poussière et qui créé cette ambiance si spéciale. L'ambiance d'un gymnase.

    Assis sur les gradins, penché en avant, les bras sur les genoux, Brooke observe le cours de sport qui se déroule sous ses yeux. Il avait feint une douleur dans la jambe pour éviter une heure de sport, et tout ce qu'il récolte c'est de rester dans les gradins. Il agite nerveusement les doigts, faisant apparaître des étincelles, jouant avec elles. Il les fait s'entrechoquer, il aime les entendre crépiter. C'est sa seule distraction pour le moment. Il aurait été dehors, il se serait bien allumé une cigarette, malheureusement il n'était pas autorisé à sortir - maudite prof de sport - et n'avait pas envie de se taper une heure de colle en étant surpris à fumer dans le gymnase. Encore, si il avait eu la certitude que la retenue se déroulerait sous la surveillance du pion pas mal qu'il avait repéré, ça aurait pu le faire... Pour l'instant, il devait se contenter de ses étincelles, en prenant garde à ce que personne ne les voit.

    Il passa une main dans ses cheveux gris, et s'adossa au gradin supérieur. Il étira ses jambes avant de venir poser les pieds au bord du banc de bois. Il posa ses mains sur ses genoux, et activa son pouvoir. Lentement, la température de ses doigts augmentait, et la chaleur commençait à cramer légèrement son jean. Un fin filet de fumée s'éleva, faisant sourire le jeune homme. C'était pas encore une cigarette, mais c'était mieux que rien. En inspirant la douce odeur qui s'élevait du tissu, Brooke inclina la tête, et commença à observer ses camarades de classe qui se démenaient sur le terrain.

    Crissements de chaussures, halètements. La sueur leur collait les cheveux sur le visage, donnant à ces adolescents une allure bestiale qui n'échappait pas au regard gris du jeune homme. Il y en avait qui étaient quelconques, d'autres qui étaient beaux, et certains qui étaient... Qui attiraient l'attention de Brooke. Ceux là dégageaient quelque chose, ils étaient attirants. Le jeune homme se plaisait à les imaginer dans des positions plus ou moins catholiques. Oh ce qu'il pourrait leur faire faire...Après tout, il avait bien le droit de s'amuser un peu dans ce... pensionnat, non ?

    Une douleur au genou tira le jeune homme de ses pensées. La tête ailleurs, il en avait oublié ses mains qui, après avoir brûlé le tissu de son jean, s'attaquaient à ses jambes. Il grimaça, espérant que personne ne l'ai vu. Bah, après tout, qu'est ce qu'il s'en foutait, hein ? Surtout qu'il avait remarqué pas mal de trucs louches depuis son arrivée ici. Des gosses qui faisaient la loi avec des pouvoirs, quelque chose dans le genre. Mouais.

    S'asseyant normalement, Brooke retourna à ses contemplations.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meeting at the gym

Message  Dekka le Lun 27 Sep - 14:35



    « J’suis malade. »

    Dekka n’avait jamais sût être persuasive. C’était pourtant simple de jouer la comédie, prendre une petite voix tremblante en lançant un regard pitoyable au professeur, ça marchait à tous les coups. Mais la demoiselle se considérait au dessus de tout cela et pour rien au monde elle n’aurait fayoté. On est digne ou on ne l’est pas. C’est donc avec son habituelle expression blasée et les mains dans les poches de la veste de son uniforme qu’elle s’adressa à son professeur de sport. Jamais il ne la croirait, il suffisait de la regarder pour comprendre qu’elle n’avait tout simplement pas envie de se mêler aux autres adolescents en sueur qui couraient en survêtements informes dans tout le gymnase. Dans son regard imperturbable, on pouvait lire en lettre capitales : LE SPORT C’EST NUL. C’était certainement pour cela que les profs ne pouvaient pas la supporter. Cependant, elle avait de la chance, celui-ci semblait compréhensif. Ou peut-être avait-il juste perdu tout espoir de la voir un jour participer à son cours… Dans un soupir, il lui indiqua les gradins.

    « Ce sera signalé dans ton dossier scolaire, en attendant tu arbitreras le match garçon de ce côté… »

    *Mais bien sûr* Elle hocha la tête d’un air entendu avait de se traîner jusqu’aux gradins avec la ferme intention d’y rattraper ses heures de sommeil en retard. Malheureusement pour elle, le destin en avait décidé autrement et lorsqu’elle arriva enfin au niveau des marches de béton, elle eût l’immense plaisir de constater qu’elle n’était pas la seule à être « malade ». En pestant intérieurement, elle se laissa tomber lourdement sur les gradins à une distance plus que raisonnable du jeune homme pour montrer son mécontentement. Puis elle le fixa sans aucune retenue, juste pour le mettre mal à l’aise. C’était de sa faute, il avait qu’à pas être là. Trop concentrée sur la couleur de ses cheveux (qui ressemblait étrangement à la sienne), elle ne remarqua tout d’abord pas ses mains posées sur ses genoux. Puis elle commença à sentir une drôle d’odeur, une odeur de brûlé, pas le genre d’odeur qu’on retrouve habituellement dans un gymnase. *Ah, d’accord, je vois…* Un petit nouveau qui faisait le malin avec ses pouvoirs tout neufs, c’était ça ? Elle secoua la tête et leva les yeux au ciel avant de lâcher dans un souffle :

    « Cache ça, crétin, tu vas te faire repérer. »

    Puis, passant une main dans ses longues mèches grises qui lui tombaient devant les yeux, elle songea à tout ce qu’elle pourrait ajouter pour justifier son énervement, à tous ces mots qui ne franchiraient pourtant pas ses lèvres. Imagine, imagine que tu te fasses choper, qu’est-ce qu’il pourrait bien t’arriver… Déjà, ce n’était plus la peine d’espérer revoir la lumière du jour. Les monstres, ça fait peur, il faut les enfermer. Ensuite, on ferait des expériences bizarroïdes sur eux pour voir sur quel périmètre ils peuvent supprimer la gravité, jusqu’à quel degré ils peuvent augmenter la température de leur corps… Les humains sont si tristement prévisibles.
avatar
Dekka

World is Mine ♪

World is Mine ♪

Messages : 118

Age du personnage : 13

Localisation : Où je veux.




Locker
Groupe : Dégénérés
Pouvoir ou Caractéristique: Annule la gravité

Détails?
:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum